Parlons-En : Les 3 étapes de l’effacement d’un peuple.

0
156

Chers lecteurs, aujourd’hui nous allons dans notre rubrique  »Parlons-En » partager avec vous cette analyse de l’Historien, Anthropologue, Écrivain et Homme Politique Sénégalais Cheikh Antar Diop sur les trois étapes d’effacement d’un peuple. Lisez!

1) Le meurtre intellectuel : vous n’avez pas d’histoire, vous n’avez jamais rien fait, vous n’êtes capables de rien, votre culture est du folklore, vos religions sont de la sorcellerie, vos langues sont des dialectes.

2) Le meurtre moral : Vous n’êtes pas à même de décider de ce qui est bien ou mal, de prendre les décisions vous concernant, vous devez tout voir selon la pensée de l’oppresseur, lui seul doit vous donner le consentement moral afin d’entreprendre toute action.

3) Le meurtre physique : C’est déjà terminé pour les indiens d’Amérique et les aborigènes d’Australie, Le peuple Noir de manière général est le suivant.

« le mal que l’occupant nous a fait n’est pas encore guéri, l’aliénation culturelle finit par être partie intégrante de notre substance, de notre âme et quand on croit en être débarrassé, on ne l’a pas encore fait complètement.
Et souvent le colonisé ou l’ex colonisé même, ressemble un peu, à cet esclave du 19 ème siècle, qui libéré, va jusqu’au pas de la porte et puis revient à la maison parce qu’il ne sait pas où aller, depuis le temps qu’il a perdu sa liberté, depuis le temps qu’il a acquis des reflexes de subordination, depuis le temps qu’il a pensé ou appris à penser à travers son maitre. C’est un peu ce qui est arrivé à l’intelligentsia Africaine dans son ensemble… »

« … vous avez répondu par les actes à l’infériorité, donc, vous avez en quelque sorte prouvé ou supposé l’infériorité du monde noir, puisque la vérité doit lui venir de l’autre camp. Moi, si je n’étais pas intimement persuadé de l’égalité des races, de la capacité de chaque race de mener sa destinée culturelle et intellectuelle, mais je serai déçu qu’il y ait cette hiérarchisation des races, ça veut dire qu’il faudra s’attendre à une disparition d’une manière ou d’une autre… »

De Cheikh Antar Diop.                                                                                             Historien, Anthropologue, et Homme Politique Sénégalais

Ouest Actu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici