Nouveau Système de facturation L’ONEA : Pourquoi persister dans un système qui est désapprouvé par les consommateurs?

0
105

L’office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) a depuis quelques mois instauré un nouveau système de facturation des consommations des clients, le relevé bimestriel (RBM). Cette innovation a depuis sa mise en application crée des préjudices aux consommateurs du fait  que les montants des factures de presque tous les clients ont été multipliées sans une explication valable. Exemple: pour un client X dont sa facture mensuelle était en moyenne  2500FCFA se retrouve avec ce nouveau système à 7500 ou 10000FCFA de facture mensuelle. 

On se rappel qu’en fin Décembre 2020, lors du dernier conseil des ministres du mandat 1 du Président Roc Marc Christian KABORE, le problème a été posé et selon le porte parole du Gouvernement d’alors Remi Fulgene DANDJINOU, le gouvernement avait instruit le ministre en charge de l’eau de prendre attache avec le PCA et le DG de l’ONEA afin de solutionner le problème.

Plus de trois après, l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et ses partenaires sociaux se réunis les 14 et 15 avril 2021 à Koudougou en atelier de restitution et aussi faire le point des plaintes liées à la facturation et proposer un scénario de facturation consensuelle. Le thème était: « Le relevé bimestriel (RBM), perspectives pour améliorer la satisfaction des clients »  

A la fin des travaux, l’ONEA et ses partenaires sociaux ont retenu le troisième et dernier scénario proposé au cours des travaux. L’alternative jugée crédible est : « RBM avec la consommation repartie sur deux mois ».

La montagne a t-elle accouché d’une souris?

On serait tenté de répondre par l’affirmative car le troisième scénario retenu n’est pas très loin de la première qui a causé beaucoup de torts aux consommateurs. Selon les explications du directeur général de l’ONEA, Frédéric François KABORE, les indexes seront relevés une fois chaque deux mois, diviser cette consommation par deux et remettre les deux factures en même temps. Les dates limites pour les payements seront différentes également.

Le Directeur Général de l’ONEA, Frédéric François KABORE

Pourquoi le Directeur Général de l’ONEA tient-il au système RBM (relevé bimestriel )?

Pourquoi ne pas revenir à l’ancien système de facture qui selon les consommateurs ne présentait aucune anomalie?

Avons-nous l’habitude de dire que : L’eau c’est  »LA VIE », si cela est vrai et je suppose que c’est le cas, pourquoi la nationale de l’eau et de l’assainissement ne profiterait-elle pas des nouvelles technologies  de l’information et de la communication(NTIC) pour demander à des experts de lui proposer des compteurs prépayés ou des compteurs à puces électroniques afin que chaque Burkinabè puisse bénéficier de  »LA VIE » ?

Joël SOME

Ouest Actu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici