Bobo-Dioulasso : La justice condamne le co-gestionnaire du service de salubrité du restaurant de l’Hôpital Souro Sanou à 24 mois de prison ferme et une amende de deux millions de FCFA.

0
125

Suite à l’état d’insalubrité de la cuisine du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso (CHUSS) qui avait défrayé la chronique, une enquête avait été ouverte.

Cette enquête a permis d’auditionner le cogestionnaire du service de salubrité du restaurant du CHUSS, Boukaré Wermé. Au cours de l’audition, le présumé coupable a essayé de soudoyer le commissaire en charge de l’enquête, en lui glissant une enveloppe de 300.000 FCFA.

Mais celui-ci a refusé ses avances. Mieux, le commissaire a dénoncé l’acte. Appelé à la barre ce mardi 4 mai 2021, lors d’une audience correctionnelle du tribunal de grande instance de Bobo- Dioulasso, M. Wermé a été reconnu coupable et condamné à 24 mois de prison ferme et une amende de 2.000.000 de FCA.

A la barre, le désormais coupable a répondu au fait de « tentative de corruption » qui lui est reproché. Mais à l’audience, le REN-LAC /Crac-Hauts-Bassins, constitué en partie civile, a défendu et obtenu la requalification en « corruption » au lieu de « tentative de corruption ».
Le tribunal a alors requalifié l’infraction et Boukaré Wermé a été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés.

Source : Ren-Lac/ Crac Hauts Bassins

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici