Haïti : Le président Jovenel Moïse assassiné par un commando tôt ce mercredi matin.

0
76

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné tôt mercredi matin à son domicile. Sa mort menace de déstabiliser un peu plus le pays le plus pauvre des Amériques, déjà confronté à une double crise politique et sécuritaire.

L’annonce de l’assassinat a été faite par le premier ministre par intérim Claude Joseph. «Le président a été assassiné chez lui par des étrangers qui parlaient l’anglais et l’espagnol. Ils ont attaqué la résidence du président de la République», a-t-il déclaré. «La situation sécuritaire est sous contrôle», a-t-il assuré.

L’épouse du président a été blessée dans l’attaque qui a eu lieu vers 01h00 locale et hospitalisée, a précisé Claude Joseph. Il a appelé la population au calme et indiqué que la police et l’armée allaient assurer le maintien de l’ordre.

Venu du monde des affaires, Jovenel Moïse, 53 ans, avait été élu président en 2016 sur une promesse de développement de l’économie du pays et avait pris ses fonctions le 7 février 2017. Actif dans plusieurs domaines économiques, dont l’exploitation de bananeraies, il n’avait alors quasiment aucune expérience en politique au moment de son élection et était très peu connu de ses compatriotes.

Ouest Actu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici