Effondrement du minaret de la mosquée de Dioulassoba de Bobo-Dioulasso : La réaction du sociologue DA Sié de Bindouté?

0
59
Une partie du minaret de la Mosquée Dioulassoba de Bobo-Dioulasso s’est effondrée ce dimanche 09 Août 2021. Ce qui a suscité la réaction de plusieurs citoyens dont le sociologue DA Sié de Bindouté. 
Lisez !!! 
Les idées que j’exprime ici sont strictement africaines pré coloniales.
La mosquée de Bobo-Dioulasso  est centenaire. C’est vrai que c’est un sanctuaire arabo-musulman mais il faut reconnaître qu’Elle fait partie de l’ordre cosmique, cultuel et sacral de la terre de Sya.
De ce point de vue il faut voir les choses comme nos Ancêtres nous ont enseigné.  En effet, en Afrique pré coloniale, une maison ne tombe pas sans cause. C’est pourquoi j’invite les autochtones de Bobo-Dioulasso, les grands prêtres de Dafra et autre culte du Do a consulter un devin, un prêtre a l’africaine pour savoir les raisons de l’effondrement de la partie la  plus sacrée de cette mosquée centenaire, témoin de la vie de Sya.
Cet effondrement fait réfléchir. Pourquoi ce n’est pas la base qui est touchée? Comment un vent ( l’humidité)  peut creuser un trou au milieu d’une construction? Pourquoi tout le  minaret n’est pas  tombé? Pourquoi le minaret reste t il encore debout malgré le trou?
Notre pays est incliné. Très. Soumane TOURE avait parlé de transition bâtarde les gens l’ont combattu.Mais il a vu juste. Si nous ne reprenons pas le chemin de nos Ancêtres,  nous serons des bâtards. J’invite le peuple bobo a prendre l’effondrement de cette partie de la mosquée de Dioulassoba au sérieux.
Moi je ne rentre pas dans le débat sur la rénovation, etc. Je raisonne en tant qu’africain initié. Je le dis car chez moi en pays lobi Madeleine Père,  une sœur de l’église catholique a soutenu, financé certains villages et patriclans  pour faire des sacrifices expiatoires afin que la jeune génération puisse avoir accès à l’école. Elle a aussi crée un musée. Ceci pour dire que nous devons aller au delà des religions d’Abraham afin de résoudre nos problèmes, strictement, existentiels.
Depuis que j’ai vu les images de cette mosquée je réfléchi beaucoup. J’invite les habitants de Bobo-Dioulasso à la prudence, à la méditation et à l’union.
Da Sié De Bindouté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici