Utilisation des herbicides : Quelles conséquences pour les Hommes ?

0
45
En cette période hivernale, nombreux sont les agriculteurs qui utilisent les herbicides sans respecter les mesures de protection pourtant l’impact sur la santé de l’homme est très critique.
Herbicides ou pesticides, voici des substances chimiques qui constituent la panacée des producteurs pour juguler un temps soit peu la main d’œuvre. Pour Mr Richard IDO, un producteur de maïs à Diebougou, « l’utilisation des herbicides aide beaucoup et fait avancer le travail. Mais nous n’avons pas le choix si nous manquons de moyens pour acheter les méthodes de protection. Donc ça fait que tant bien que tu connais les conséquences, on les utilises sans y penser car c’est en pensant que quelque chose peut t’arriver. » A-t-il laisser entendre.
Dans le champ voisin, un autre utilisateur Janvier DABIRÉ ici, les mesures de protection sont foulés aux pieds. Pour lui, c’est normal de se protéger mais vu que souvent il est seul il n’y a pas de temps à perdre. Alors il s’expose tout en comptant sur la protection de Dieu. C’est lui qui nous sauve seulement. Quant à Ollo Réné TIOYE , un propriétaire d’un champ, il dit être prudent:  » A chaque fois que je veux utiliser les herbicides, je me protège. D’abord le produit peut donner immédiatement le rhume. Ensuite il a une odeur très mauvaise. Donc à tout moment je porte le cache-nez, les gants et les bottes. Mais cette année j’ai eu un mal de pied et malgré que je n’ai pas porté les bottes, mais j’ai porté les gants et le cache-nez ».
Ainsi, l’utilisation des herbicides a un impact direct sur la production agricole. Pour le Directeur Provincial en charge de l’agriculture de la Bougluriba, Christian MILLOGO, il faut que les agriculteurs demandent des conseils quant à l’utilisation de ces produits. Nous remarquons que souvent les plantes ne réunissent pas. Soit parce qu’ils ont mal fait le dosage soit ils n’ont pas respecté la période appropriée de la pulvérisation. Et pire certains achètent des herbicides non homologués.
Quant au Docteur Henri Dembelé, Médecin chef du District Sanitaire de Diebougou, il ya un impact néfaste sur la vie de l’homme. Ces produits à long terme peuvent être à la base de beaucoup de maladies pour l’homme. Ces herbicides peuvent occasionner des insuffisances rénales, des maladies du foie et même être à l’origine d’intoxications. Actuellement nous ne pouvons pas sentir cela mais à la long terme nous verrons que notre organisme va commencer à avoir des troubles et c’est dû à tous ces produits.
Et pour un élu local, Nabagnou DABIRÉ, 1er adjoint au maire de Diebougou,  on ne devrait pas utiliser ces herbicides de par leurs conséquences. Mais comme l’utilisation est d’envergure nationale, il faut aller à la phase de sensibilisation. Il faut les recadrer. Et pour cette sensibilisation, l’urgence est d’imposer les mesures de protection.
Tchiroubathian Dabiré Stagiaire
Ouest Actu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici