4e sommet du G20 sur le « Compact with Africa » : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour une solidarité internationale

0
44
(Ouagadougou, 27 août 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a pris part, cet après-midi, par visioconférence au 4e sommet du G20 sur l’initiative « Compact with Africa » qui s’est tenu à Berlin en Allemagne.
Dans son allocution, le chef de l’Etat a soutenu que l’Afrique regorge d’énormes potentialités dans tous les secteurs et a besoin d’investissements massifs pour son développement. C’est pourquoi, il voit en cette initiative Compact with Africa « un cadre d’un partenariat actif dans le respect des intérêts des uns et des autres et également un cadre de solidarité internationale ».
La rencontre a également porté sur la pandémie de la COVID-19 et l’émergence de nouveaux variants ainsi que les effets pervers de cette crise sur les économies du continent, dans le sens de relever le défi de la couverture vaccinale de la population africaine, selon la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée de l’Aménagement du Territoire et de la Prospective, Pauline Zouré qui a fait le point à la presse à la fin des travaux.
« Il a été établi que moins de 2% de la population africaine a été déjà vaccinée contre plus de 60% de couverture en Europe. Les chefs d’Etat ont estimé que c’était une inégalité d’accès qu’il convient de corriger », a indiqué la ministre déléguée.
Dans ce sens, les participants ont échangé sur un transfert de technologies pour la fabrication de vaccins sur le continent. « Nous avons aussi parlé de l’augmentation des Droits de tirages spéciaux (DTS), qui sont des sources de financement de l’économie, une réallocation de ces DTS pour financer les dépenses sanitaires », a indiqué Mme Zouré.
En ce qui concerne le Burkina Faso, selon Pauline Zouré, le chef de l’Etat, a fait un plaidoyer soutenu en faveur du pays qui traverse une situation doublement contraignant (sanitaire et sécuritaire).
La ministre déléguée a ajouté que le président du Faso a évoqué la question de la dette africaine. En outre, Roch Marc Christian Kaboré a invité les partenaires à participer à la conférence de novembre prochain à Bruxelles sur le financement du nouveau référentiel de développement 2021-2025 du Burkina Faso, a-t-elle souligné.
Le Burkina Faso a adhéré en octobre 2018 à cette Initiative portée par la Chancelière allemande dans le but de favoriser et attirer les investissements en Afrique pour une revitalisation des économies africaines et le développement de la croissance.
Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici