Infrastructures routières dans la commune de Bobo-Dioulasso : Lourd calvaire pour les Habitants de la Cité relais du secteur 23 d’avoir accès à leurs domiciles en cette saison hivernale.

0
161

La cité relais du secteur 23 de la ville de Bobo-Dioulasso sur la route de Dédougou a été viabilisée et attribuée en 2010. En effet, le vendredi 26 mars 2010 à Sya, 2 800 bénéficiaires sur les 3 829 souscripteurs ont été tirés au sort. Depuis cette date les premières villas ont commencés à pousser du sol. Aujourd’hui cette cité est habité par de milliers d’âmes au même titre que le quartier du secteur 23.

Plus de dix ans après l’attribution des premières parcelles cette cité fait face à une énorme difficulté : Le problème de la voirie. Il n’y a pas de voies d’accès, aucun caniveau. le pire, la principale voie d’accès à la cité est dans un état critique. Impossible en saison pluvieuse de l’emprunter or c’est la seule entrée de la cité. Les habitants de la cité se posent plusieurs questions.

 

Organisés en regroupement appelé  »Initiatives Cité Relais », ils ont entrepris des démarches auprès des initiateurs de la cité relais, la mairie de Bobo-Dioulasso, la direction régionale du ministère des infrastructures…

N’ayant pas eu gain de cause, ils ont donc lancés des contributions volontaires. Ce qui les a permis en 2020 et 2021 d’entreprendre des travaux au niveau du ravin juste à la entrée après la station Amira-Oil.

Malgré tous les efforts de réhabilitation initiés par les populations, le ravin situé à l’entrée de la cité est toujours impraticable surtout après une grosse pluie.

Les habitants de ce secteur ne avent plus à qui se confier pour espérer des voies praticables. Si les pluies diluviennes continuent ce mois de septembre ils seront coupés un jour de la ville car le ravin de la seule voie entrée va céder un jour  sous la pression de l’eau.

Les autorités régionales toutes ordres confondues et la Municipalité de Bobo-Dioulasso sont fortement interpellées.

 

Yves MENSA

  Ouest Actu

 

Malgré tous s

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici