Situation Nationale : Le remède de la Coalition des patriotes Africains section Burkina Faso (COPA-BF) en cinq (05) points.

0
107

La Coalition des patriotes Africains section Burkina Faso, organisation de la société civile a au cours d’une conférence de presse organisée ce jeudi 16 Septembre 2021 au Jardin SITARAIL de Bobo-Dioulasso, proposée en cinq (05) points des solutions pour sortir le pays des hommes intègres de la situation actuelle.Découvrez ses cinq (05) points dans la déclaration liminaire ci-dessous :

Dans la vie d’un peuple et d’une nation, il arrive toujours un moment où se battre, est plus qu’une nécessité, devient un impératif. Ce moment pour nous Burkinabé est là à nos yeux. Alors l’ultime question à poser est : Se battre pour sa survie dans ce monde ou se résigner ?

Mesdames et Messieurs les journalistes, bonjour et encore une fois merci d’avoir répondu présent à l’appel de la COPA/BF en ce Jeudi 16 Septembre 2021 ici même au Jardin SITARAIL de Bobo-Dioulasso.

La situation sécuritaire de ces derniers mois au Burkina Faso a atteint un seuil très critique au point où chaque burkinabé se doit de sortir illico de son sommeil. En effet, nous avons entendu des alertes de nos frères et sœurs du Sud-Ouest, ceux de l’Est, du Nord et des Cascades. Ainsi donc, le Nord, l’Est, le Sud-Ouest et l’Ouest sont donc visités par des terroristes. Que reste-t-il donc du Burkina Faso ? Du pays des braves femmes et hommes qui n’ont jamais courbés l’échine devant un obstacle ? Aujourd’hui dans ces localités, les populations sont chassées, abattues, pillées. La rentrée des classes n’aura pas lieu, les champs ne sont plus cultivés. Une agence de communication française a même l’audace de peindre une fois encore en rouge tous ces quatre coins du pays en indiquant que ces zones étaient déconseillées. Encore la France, pourquoi c’est une agence française qui a les données de renseignement sur tout ce qui se passe dans nos pays ? Parce que tout simplement, la France de Macron est partout sur nos terres, voilà pourquoi rien ne va. Elle a signé en cachette onze accords qui nous ont maintenus dans la pauvreté et aujourd’hui elle sème le désordre et l’intimidation au sein de nos Etats. Et cette même France crie partout en Afrique qu’elle est contre des Présidents qui font trois (03) mandats mais de façon miraculeuse n’a jamais condamné le 3e mandat du Président Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire, du Président Alpha Condé de la Guinée avec lesquels chefs d’Etats elle n’a cessé de flirter. Ainsi le message est clair quand cela arrange la France, c’est une bonne chose et quand cela ne l’arrange pas, elle fait vite de condamner. J’en veux pour preuve l’accord militaire qui est sur le point d’être signé entre le Mali et le groupe Russe Wagner pour former les militaires maliens et lutter contre le terrorisme au Mali parce que cela n’arrange pas la France, elle a dépêché son ministre des affaires étrangères au Mali pour s’opposer à ces accords et ces médias taxes ces soldats de mercenaires alors qu’en Côte d’Ivoire où elle soutient le régime Ouattara, elle ne parle pas de mercenaires quand des mercenaires biélorusses viennent prêter main forte à l’armée de l’air ivoirienne. Le récent crash de l’avion de reconnaissance ivoirien a en effet fait état de trois (03) militaires biélorusses et deux (02) militaires ivoiriens à bord.

Mesdames et Messieurs les journalistes, n’ayons pas peur de le dire, si nous nous laissons marcher la dessus sans rien dire et sans rien faire, le Burkina Faso disparaitra à jamais à l’image du peuple Afghan. Nous avons pactisé avec le mauvais camp et aujourd’hui, nous payons lourdement les frais, c’est pour cela que la COPA/BF après analyse de la situation lance à l’endroit du peuple burkinabé et son gouvernement cet ultime appel :

  1. La mise en lumière des différents accords cachés entre les Occidentaux et nous. Le peuple doit savoir ce qui empêche la fin du terrorisme et le retard de son développement ;
  2. L’interdiction du passage des convois de l’armée française dans nos villes et villages ;
  3. Le boycotte progressif des produits occidentaux surtout ceux de la France (carburant (TOTAL), CANALSAT, téléphone mobile, orange…) ;
  4. La mise en garde de nos députés quant à la signature de la loi sur la mise en circulation de l’ECO car prise dans sa forme actuelle, l’ECO n’arrange pas les pays de l’UEMOA ;
  5. La réouverture immédiate des frontières pour mettre fin aux souffrances des populations

Enfin pour le cas précis du terrorisme au Burkina Faso, une adresse particulière au Chef de l’Etat, le Président Roch Marc Christian KABORE. Nous vous recommandons vivement d’utiliser les capacités endogènes capables de vous aider à venir à bout de ce terrorisme et d’être assez courageux pour refuser certains accords qui vous sont imposés car l’avenir de l’Afrique appartient aux Chefs d’Etats assez courageux pour couper le cordon colonial avec les puissances impérialistes. Nous le savons et nous en sommes convaincus que le Burkina Faso et l’Afrique regorgent d’assez de talents et de cerveaux pour aider à combattre le terrorisme, n’hésitez pas et faites leur appel aujourd’hui. Notre capacité à vous soutenir dépendra de votre décision d’être du côté du panafricanisme et non celui des oppresseurs.

Enfin chers journalistes, en guise d’information, la COPA/BF ne cesse de s’agrandir de jour en jour. C’est le lieu pour nous de féliciter toutes ces organisations partisanes que sont l’urgence panafricaniste, le Faso ou rien le mouvement panafricain jour le rejet du franc CFA, le mouvement Malit, le mouvement Legrata, le mouvement en rouge Fasokounko, la jeunesse engagée, le mouvement Kankelen, le mouvement de defense des interêts du Burkina, les Points Levés, le mouvement Raelien, et tous ces mouvements dont les demandes sont en examen. Nous profitons encore lancer un appel aux autres structures associatives, estudiantines, scolaires et de tous les bords, que les portes de la grande famille COPA vous sont ouvertes.

Nous tenons encore à féliciter une fois de plus le peuple malien et ses dirigeants pour se courage patriotique dans la lutte contre l’impérialisme. Nous les assurons de notre soutien sans faille et sommes de tout cœur avec eux la grande Révolution Panafricaine qu’ils organisent ce 22 Septembre 2021 à Bamako.

QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO ET L’AFRIQUE

COPA/BF, VIVRE AFRICAIN, VIVRE DIGNE !!!!!!!!

Je vous remercie…

Bobo-Dioulasso, le 16 Septembre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici