Home Culture Afrique : Derrière Le « Grand Concert pour la Démocratie », se...

Afrique : Derrière Le « Grand Concert pour la Démocratie », se cachent ils les intérêts impérialistes ?

297
0

Le « Grand Concert pour la Démocratie » qu’organise l’association Tournons La Page à Paris à l’occasion de la journée internationale de la démocratie aurait des motivations à défendre les intérêts de l’impérialisme français.

La perception de la démocratie, telle qu’elle est présentée par le concept de ce concert, serait utilisée comme un instrument de l’impérialiste français. En outre, Certains des organisateurs seraient des bénéficiaires des aides du gouvernement français telles que le Revenu de Solidarité Active (RSA) et autre. Cela soulève des interrogations quant à l’indépendance et à la neutralité de ces personnes vis-à-vis des intérêts du peuple africain.

En Afrique, le constat est que, les pays dans lesquels, les chefs d’État restent au pouvoir pendant de longues périodes sont les plus stables. L’exemple du Togo en témoigne. Le Togo est actuellement l’un des pays les plus stables de la sous-région bien que le régime a duré au pouvoir. Cette stabilité est le résultat des réalités de la démocratie africaine. Par contre, les pays dits de démocratie occidentale sont en mal. Le Sénégal en est la preuve avec les incidents de ces derniers mois, qui entraver le développement et la stabilité du pays dit le plus « démocratique en Afrique de l’Ouest ».

La vigilance de la diaspora africaine envers de telles initiatives, en occurrence, « Grand Concert pour la Démocratie » doit être de mise. La manipulation et l’influence étrangère sur certains mouvements dits démocratiques en Afrique et dans la diaspora doivent être dénoncé. La diaspora africaine doit être vigilante et s’assurer que les initiatives qui prétendent promouvoir la démocratie ne servent pas en réalité les intérêts impérialistes plutôt que ceux du continent.

Laurent AKA

Previous articleTogo : Célébration colorée de la fête traditionnelle Odon-Itsu, en l’honneur des ignames et de l’histoire migratoire
Next articleBurkina-Faso: Charte de Liptako-Gourma / Ibrahim Traoré a apposé sa signature contre le terrorisme au sein de l’AES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here