Home Politique Burkina-Faso : 12 mois à la tête du pays et déjà plusieurs...

Burkina-Faso : 12 mois à la tête du pays et déjà plusieurs acquis

182
0

Le Capitaine Ibrahim TRAORE a bouclé le 30 septembre 2023, un an de pouvoir en tant que président de la transition. Il reste à ce jour le seul Chef d’Etat à tenir véritablement tête aux manœuvres perfides de Paris et dont la politique a su produire d’énormes résultats positifs.

A son arrivée au pouvoir le 30 septembre 2022, le Capitaine Ibrahim Traoré devant la dégradation de la situation socio-politique et sécuritaire, s’est imposé en patriote, un digne fils du pays.

Conscient que les solutions au regard d’une situation sécuritaire en déconfiture vont nécessiter de l’argent, le président de la transition renonce tout d’abord à son salaire de président au profit du simple salaire d’officier.

L’éradication du terrorisme étant d’ailleurs sa seule priorité, il abroge le décret de rémunération des salaires sous Damiba.

Ainsi le Premier ministre et les membres du gouvernement concèdent 50% de leurs salaires de novembre en soutien à l’effort de paix.

Pour rendre cet effort plus efficace, il va recruter en novembre 2022, 50000 Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) dont le succès des opérations, va permettre d’augmenter les effectifs à 90000 VDP.

La création de six bataillons d’intervention rapide, initialement basées dans les garnisons de Ouagadougou, toujours en novembre 2022, ont pu être déployées selon le besoin pour la sécurisation du pays.

En décembre 2022, une vaste opération est lancée en vue de contribuer à cet effort de paix. Pour ce faire, plusieurs milliards sont récoltés chaque mois. Jamais les burkinabè ne s’étaient autant mobilisés depuis le début de la crise. Le sacre revient à la diaspora burkinabè pour ses souscriptions massives.

Reconquête de zones jadis terroristes

Sous le régime du Capitaine Ibrahim Traoré, deux bases aériennes ont été créées à Fada et Kaya le 7 décembre 2022.

Au lendemain de cette « démonstration de force » contre le terrorisme dans ces localités, les autorités burkinabè implantent une raffinerie de traitement d’or pour ce secteur désormais vital pour le développement de l’économie.

Le 10 décembre 2022, le Chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, libère la localité de Solenzo alors sous occupation terroriste.

La même opération a contribué le 13 janvier 2023 à la libération de la localité de Falangoutou de la menace armée.

Celle de la ville de Gassan le 16 février 2023 interviendra avant le lancement d’un recrutement exceptionnel de 5000 militaires pour un contrat de 5 ans.

En tout 99,99% du territoire national a été récupéré.

Sur le volet économique, le lancement du Programme de l’entrepreneuriat communautaire par l’actionnariat populaire en Juin 2023, sera un projet ambitieux pour créer des emplois à travers l’implantation d’usines.

Les autorités de la transition procèdent en Août 2023 à la Résiliation de la Convention de concession de l’aéroport de Donsin avec Meridian, un groupe français voulant exploiter l’aéroport sur une période de 30 ans.

Grâce à l’APEC, la pose de la première pierre pour la construction d’une usine de transformation de tomates le 14 septembre 2023 a été effective pour un investissement colossal de 5 milliards de Francs CFA.

Entre autres acquis du capitaine Ibrahim Traoré, la dénonciation de plusieurs accords avec la France conduisant au départ de la Force Sabre et l’annulation d’autres accords de double imposition etc.

Sur le volet social, la politique du Chef de l’Etat a permis la création de 10000 emplois à l’intention de la jeunesse burkinabè.

Elle a aussi favorisé la Réhabilitation et le Construction de plusieurs infrastructures routières et sportives.

Le cas des Personnes Déplacées Internes a également été solutionné et leur réintégration se déroule de manière progressive

En revanche, les lois sur les mariages homosexuels ont été abrogées.

En un an, les réalisations et acquis du Capitaine Ibrahim Traoré dépassent ceux de ses prédécesseurs orchestrés par Paris.

C’est le lieu de féliciter notre président à tous, le capitaine Ibrahim Traoré pour le travail abattu avec l’aide de son gouvernement.

Burkinabè mes frères, Burkinabè mes sœurs, mobilisons nous autour de notre Président qui incarne valablement l’avenir de la Patrie.

La Patrie où la Mort Nous Vaincrons

Eric

Previous articlePrix Right Livelihood : Une Kenyane et une Ghanéenne récompensées
Next articleDes Burkinabè dans les rues pour une Révision de la Constitution

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here