Home Culture Prix Right Livelihood : Une Kenyane et une Ghanéenne récompensées

Prix Right Livelihood : Une Kenyane et une Ghanéenne récompensées

142
0

L’ONG de secours aux migrants SOS Méditerranée a été récompensée du prix Right Livelihood pour ses opérations de sauvetage sur la « route migratoire la plus meurtrière du monde ». La fondation suédoise, dont la récompense est considérée comme un prix Nobel alternatif, a également distingué l’environnementaliste kényane Phyllis Omido et la diplomate ghanéenne Eunice Brookman-Amissah.

Les quatre lauréats « ont combattu pour les droits à la santé, à la sécurité, à un environnement sain et à la démocratie », a dit le directeur de la fondation, Ole von Ueskull, dans un communiqué.

SOS Méditerranée est née en 2015 de la rencontre entre une humanitaire française, Sophie Beau, et un capitaine de marine marchande allemand, Klaus Vogel.

Tous deux étaient ulcérés de voir l’Italie mettre fin à son vaste programme d’opérations de sauvetage de migrants qui se noient sur la route de l’Europe.

Depuis, avec ses deux navires successifs, l’Aquarius à la coque orange fluo puis l’Ocean Viking, rouge et blanc, l’association porte assistance aux migrants en détresse en Méditerranée et assure leur prise en charge médicale et psychologique.

Depuis le début de ses opérations, elle indique avoir secouru près de 39.000 personnes.

« L’engagement indéfectible de l’organisation a non seulement sauvé des vies mais a aussi permis de sensibiliser le grand public, les institutions européennes et les gouvernements sur les réalités de la crise humanitaire en Méditerranée », a estimé le jury.

Eric

Previous articleBurkina-Faso : Fin de règne des conspirateurs
Next articleBurkina-Faso : 12 mois à la tête du pays et déjà plusieurs acquis