Home Santé RDC/ Sida: Plus de 4.000 cas dépistés en 2023

RDC/ Sida: Plus de 4.000 cas dépistés en 2023

89
0

4.145 cas du Sida ont été dépistés dans la province de l’Equateur dans le Nord-ouest de le République démocratique du Congo en 2023, dont 3.132 cas positifs, mais 740 d’entre eux ont la charge virale, a-t-on appris mardi de source sanitaire.

« Selon les études de séro prévalence réalisées en 2017, la prévalence du VIH est de 1,2%. Dans la province de l’Equateur, 4.145 cas dépistés en 2023, 3.132 cas positifs, mais 740 d’entre eux ont la charge virale», a précisé le Dr Pascal Boteko Nkombe, coordonnateur provincial ai du Programme national de lutte contre le Sida.

Et d’enchérir : « de ces données statistiques, nous sommes loin d’atteindre les objectifs de l’ONU-Sida malgré les efforts que le Programme national de lutte contre le Sida (PNLS) est entrain de fournir par les moyens de bord ».

Il a précisé que plusieurs raisons justifient ces gaps. Il s’agit, entre autres, de la faible couverture zonale et intra zonale en paquet VIH, de la faible proportion des partenaires formés en paquet VIH, de la faible motivation des prestataires ainsi que de la faible couverture en appareil et approvisionnement en intrants de dépistage ne répondant pas aux besoins de la base.

Le coordonnateur provincial ai du PNLS a, par ailleurs, fait savoir que : « Les défis sont énormes, ça demande l’engagement de tous à chaque niveau sous le signe du bilan en terme de succès. Pour réussir, la RDC en général, la province de l’Equateur en particulier devra donner priorité à la prévention du VIH et à faire en sorte que, d’ici 2030, la quasi-totalité des personnes à risque d’infection par le VIH utilisent les options de prévention combinées appropriées, prioritaires, axées sur la personne et efficaces ».

La journée mondiale du Sida (JMS-2023) a été commémorée mardi à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur. Il faut rappeler que le Sida constitue un fléau mondial auquel est conviée la riposte communautaire tous azimuts.

Eric K.

Previous articleDeux Camerounaises récompensées pour leurs recherches médicales
Next articleLa Maison Blanche « à court d’argent » pour soutenir l’Ukraine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here