Home Economie EcobankTogo soutient les revendeuses de Wax à hauteur de 2 milliards de...

EcobankTogo soutient les revendeuses de Wax à hauteur de 2 milliards de FCFA

74
0

Un partenariat d’un an a été conclu le 21 décembre dernier par Ecobank Togo et l’Association Professionnelle des Revendeuses de Tissus Wax Hollandais (APRT). La banque va ainsi accorder un crédit de 2 milliards de francs CFA à l’association.

L’accord marque une étape décisive dans le soutien à l’entrepreneuriat togolais et la préservation du patrimoine culturel des tissus wax hollandais, communément appelés « pagnes ».

Dans le cadre de ce partenariat, Ecobank Togo s’engage à mettre en place une gamme complète de produits et services financiers adaptés à l’activité des membres de l’APRT, en collaboration avec le bureau national de l’association. Pour répondre aux besoins spécifiques des membres de l’APRT, la banque mettra également en place dans le cadre de son « Programme ELLEVER » des financements personnalisés, soumis à des conditions d’éligibilité définies conjointement avec le bureau de l’APRT.

« Le pagne wax incarne notre identité, nos traditions et notre riche patrimoine culturel. Chaque motif vibrant et chaque couleur racontent nos histoires.», a déclaré Edwige SANT’ANNA Épouse AYAYI-ATAYI, Présidente de l’APRT.

Dans une optique d’expansion, Ecobank Togo facilitera également l’accès des membres de l’APRT aux autres marchés du réseau bancaire de l’institution. De plus, la banque contribuera activement au renforcement de la culture financière au sein de l’APRT, offrant un appui-conseil aux membres du bureau national selon les besoins. Un comité de suivi sera notamment instauré pour évaluer l’impact du partenariat, soutenu par une stratégie de communication conjointe.

Fondée sur la volonté de préserver le riche héritage national de la vente des pagnes hollandais, l’APRT WAX HOLLANDAIS incarne l’héritage économique des femmes togolaises, autrefois dénommées « Nana Benz ». La formalisation récente de l’association, composée de 20 membres du grand marché de Lomé, confère une assise juridique solide pour mieux défendre les intérêts des grossistes togolaises.

Eric K.

Previous articleTOGO: Des formateurs renforcent leurs capacités sur le télé – pilotage de drones civils
Next articleCAN 2023: 100 millions de F CFA en soutien au ministère des sports par Coris Bank

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here