Home Santé Journée mondiale contre le cancer: La prévention, la recherche et le diagnostic...

Journée mondiale contre le cancer: La prévention, la recherche et le diagnostic précoces comme priorités

121
0
A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer (4 février), le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et droit à la vie a organisé, dimanche, une table ronde qui a mis en lumière l’importance de la prévention, de la recherche en cancérologie et du diagnostic précoce dans la lutte contre le cancer.

Cet événement a été l’occasion de réunir des chercheurs, des médecins ainsi que des membres de la société civile pour discuter des efforts consentis par chaque partie prenante dans la lutte contre le cancer.

Dans une déclaration à la presse, le président du Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et droit à la vie, Ali Lotfi, a noté que la commémoration par la communauté internationale de la Journée mondiale de lutte contre le cancer vient souligner « la dangerosité de cette maladie et le taux de mortalité élevé qu’elle entraîne », rappelant que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a estimé que le cancer deviendra encore plus redoutable dans les années à venir si l’on ne s’attaque pas à ses causes.

Mettant en relief le caractère chronique, mortel et dangereux du cancer, le président du Réseau a affirmé que cette maladie peut être prévenue et soignée grâce au diagnostic précoce, estimant qu’un diagnostic précoce mène à un taux de guérison de 85% à 90%.

Néanmoins, pour prévenir au mieux cette maladie, les agents cancérigènes tels que le tabagisme, la consommation d’alcool, l’alimentation malsaine et l’obésité doivent être traités avec l’implication de toutes les parties prenantes, a-t-il insisté.

« A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, nous sommes tous réunis afin de renouveler notre engagement à lutter et maîtriser cette maladie redoutable », a indiqué, dans une déclaration similaire, Fatima Zahra Challat, docteur à l’Institut de recherche sur le cancer.

Cet événement, a-t-elle renchéri, vise à accroître l’implication du monde de la recherche afin de renforcer la prise en charge et la prévention, donner un nouvel espoir aux malades et aller vers un avenir très proche où le cancer ne sera plus synonyme de peur mais plutôt « synonyme de guérison et de résilience ».

Cette table ronde a permis aux différentes parties prenantes d’échanger autour de préoccupations communes liées à la lutte contre le cancer ainsi qu’aux moyens à mettre en place pour atteindre « Un Maroc sans cancer », l’un des Objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

Placée sous le thème « Lutte contre le cancer au Maroc: Pour des stratégies innovantes et une approche intégrée dans le cadre de la généralisation de l’assurance maladie », cette table ronde a été une occasion idoine pour réfléchir à une approche stratégique et intégrée pour incorporer différentes dimensions dans la prévention et la lutte contre le cancer, à savoir les dimensions culturelle, comportementale, juridique, environnementale, économique et sanitaire.

Eric K.

Previous articleRDC / Goma: 60 élèves d’une école médicale formés sur la prise en charge des Lépreux
Next articleAprès une CAN décevante, l’Égypte expulse son sélectionneur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here