Home Santé RDC / Goma: 60 élèves d’une école médicale formés sur la prise...

RDC / Goma: 60 élèves d’une école médicale formés sur la prise en charge des Lépreux

119
0
Un pygmée victime de la lèpre. Photo iturionline.blogspot.com

Soixante(60) élèves de l’Institut technique médicale (ITM) « Kizito » de Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) ont été formés sur la prise en charge des patients lépreux, au cours d’un atelier organisé du 28 janvier au 03 février 2024.

« Nous organisons cet atelier sur la lèpre à l’intention des élèves de l’ITM Kizito en vue de les outiller sur la prise en charge des patients lépreux», a déclaré le chef de travaux Fidèle Mutaka, superviseur provincial à la coordination Lèpre -Tuberculose au Nord-Kivu.

Et d’ajouter : « Bien d’autres activités ont été menées pour marquer d’un sceau indélébile, cette journée mondiale notamment la visite du site d’hébergement des malades de la lèpre à Mugunga dans la commune de Karisimbi, chez les sœurs carmélites, ayant des infirmités nécessitant des soins. Nous leurs avons également apporté un appui nutritionnel constitué de sel, du savon et de la farine ».

M. Mutaka s’est appesanti sur la généralité de la lèpre, en donnant sa définition, sa transmission, ses défenses immunitaires, ses symptômes, son diagnostic et son traitement.

La lèpre est une maladie infectieuse curable causée par le germe microbien appelé Mycobacterium leprae découvert par un chercheur norvégien Arman Hansen, a-t-il soutenu.

« La lèpre se transmet par la respiration. Ses signes primaires sont entre autres une tâche claire qui ne démange pas, et sans douleur. Et parmi les signes secondaires figurent les yeux qui ne se ferment plus, le nez effondré, la voix roque et impuissance sexuelle », a-t-il fait savoir.

Selon lui, l’évolution du dépistage et suivi des cas anciens et nouveaux cas de lèpre au Nord-Kivu de 2019 à 2023 se présente de la manière suivante: en 2019, 94 cas, en 2020, 88 cas, en 2021, 95 cas, en 2022, 118 cas et en 2023 jusqu’au 3ème trimestre 83 cas.

Signalons que la prise en charge de la lèpre est gratuite. Les malades doivent se présenter tôt au centre de santé le plus proche.

Axé sous le thème « vaincre la lèpre et ses conséquences », cette matinée scientifique a commencé par un test écrit, dont les 15 meilleures copies ont été primées à la fin.

Eric K.

Previous articleUne AES en forte concentration de ressources naturelles de la CEDEAO ?
Next articleJournée mondiale contre le cancer: La prévention, la recherche et le diagnostic précoces comme priorités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here