Home Sport CAN 2023: La Côte d’Ivoire attend la RD Congo de pieds ferme...

CAN 2023: La Côte d’Ivoire attend la RD Congo de pieds ferme en demi-finale

46
0

La Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo s’affrontent mercredi 7 février en demi-finale de la CAN 2023. C’est une rencontre très attendue entre des Eléphants miraculés et des Léopards qui ont la rage de vaincre.

Revenue de nulle part après une phase de poules ratée dans les grandes largeurs, la Côte d’Ivoire s’accroche à son rêve. Les Éléphants sont à un match d’une finale à domicile pour cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour cela, ils devront éviter le piège tendu par la République Démocratique du Congo, un adversaire qu’ils ne sous-estiment pas.

« Il y avait plus de pression sur les deux précédents matches que sur le match de demain (mercredi), même s’il est plus important parce que c’est pour une place pour aller en finale. Donc oui, la pression, elle y est, mais quand vous faites cette compétition et que vous arrivez dans les matches à élimination directe, tous les matches ont leur part de pression», a expliqué Emerse Faé. « On va donc la gérer en se disant que ce serait dommage de se mettre la pression et de ne pas jouer le match à fond. On vient de très loin, on a fait tous les efforts pour sortir la tête de l’eau, donc on ne va pas lâcher maintenant et on ne va pas déjouer par peur de ne pas atteindre la finale», a conclu le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, propulsé sous les projecteurs après le départ de Jean-Louis Gasset.

Sans trop compter sur un énième rêve, Emerse Fae devra faire preuve de tact et de stratégie avec une équipe privée de quatre de ses valeureux joueurs suspendus en quart de Finale, deux par obtention de carton rouge et deux autres par accumulation de carton jaune.

En face, la RDC a bel et bien l’intention de continuer à déjouer les pronostics dans un contexte lourd. L’attaquant Cédric Bakambu a rappelé les massacres qui ont touché le pays. Le décor est déjà planté pour ce match, qui dépassera donc le simple cadre du football.

Eric K.

Previous articleTOGO: L’Office des examens professionnels du supérieur remplace l’OBTS
Next articleBurkina-Faso: Pour rompre avec « l’erreur de Sankara », le capitaine Ibrahim Traoré part au contact des couches sociales

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here