Home Politique Burkina-Faso: Des Services de renseignement efficaces contre le terrorisme

Burkina-Faso: Des Services de renseignement efficaces contre le terrorisme

136
0

Au Burkina, le démantèlement des réseaux terroristes sur le terrain, la déjoue des tentatives de déstabilisation, la sécurité présidentielle sont assurés avec brio par l’Agence Nationale de Renseignement (ANR). Cette unité a gagné en efficacité en quelques mois à peine, dépassant de loin tous les autres dans la sous-région. 

Autrefois, les services de renseignement étaient presqu’inexistants aux pays des Hommes Intègres à cause des fourbes de l’occident.

En cette période d’éveil panafricaniste, le pays s’est militairement renforcé et a décuplé ses capacités en matière de renseignements avec l’aide de coopérants russes, alliés stratégiques contre le terrorisme.

Aujourd’hui le Burkina est sollicité pour des opérations de renseignements même en dehors de ses frontières.

Grâces aux services de l’ANR, plusieurs complots ont été déjoués ce qui lui vaut l’honneur d’être craints partout ailleurs dans la sous-région.

Par ses prouesses, cette unité mérite les honneurs de la nation et l’encouragement populaire dans la poursuite des opérations avec réussite et brio.

Le capitaine Oumarou Yabré, patron de l’ANR est à féliciter pour l’excellent travail de renseignement et de sécurisation.

Rappelons que le capitaine Oumarou Yabré, a été nommé par décret, vendredi 21 octobre 2022 par le Chef de l’État, Ibrahim Traoré. Il succède au lieutenant-colonel Mahamadi Bonkoungou qui avait été nommé, le 4 février 2022, à la tête de l’Agence nationale de renseignement.

L’agence nationale de renseignement (ANR) est une structure qui met à la disposition des forces combattantes, les renseignements nécessaires sur les groupes terroristes sur les terrains d’opérations. À cette mission, elles guident les forces combattantes en matière de détection des positions ennemis pour les frappes de drones.

Eric K.

Previous articleG5 Sahel: Quel avenir sans le Mali, le Niger et le Burkina ?
Next articleTOGO: Sheyi Emmanuel Adebayor, nommé ambassadeur de la CAF

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here