Home Société Burkina Faso: L’Association citoyen de paix inculque la notion du vivre-ensemble aux...

Burkina Faso: L’Association citoyen de paix inculque la notion du vivre-ensemble aux élèves

90
0

Au Burkina, l’Association citoyen de paix a organisé un atelier sur le « vivre-ensemble à l’école dans l’espace de l’Alliance des États du Sahel » (AES) au profit d’une soixantaine d’élèves de la ville de Ouagadougou, le samedi 17 février 2024.

Contribuer au vivre-ensemble, à la solidarité et promouvoir la culture de la paix dans l’espace des pays de l’AES que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger, tel est l’objectif de l’atelier organisé par l’Association citoyen de Paix. La rencontre a mobilisé une soixantaine d’élèves de Ouagadougou autour du thème « vivre-ensemble à l’école dans l’espace de l’Alliance des États du Sahel ».

Il s’agit d’une activité de réflexion sur le vivre-ensemble à l’école et sur l’histoire de la signature de la Charte du Liptako Gourma, de l’AES. Il a également été question de concevoir des textes et des mascottes sur les vœux du vivre-ensemble et d’élaborer une feuille de route de la recherche de partenaires techniques et financiers afin de valoriser et de construire des mascottes.

L’organisation de cet atelier, selon Ghislain Yaméogo, président de l’association citoyen de paix, est de marquer, de façon structurante et durable, les mentalités des enfants et des jeunes pour promouvoir le vivre-ensemble dans la diversité, la solidarité et l’appartenance à une communauté.

Par ailleurs, il a fait savoir que cet atelier va booster les initiatives des enfants et des adolescents pour l’adoption de comportements adéquats. Aussi, il a ajouté que cela va permettre de faciliter la diffusion et l’appropriation des vœux des participants au sein des écoles des pays de l’AES.

« D’abord, c’est conscientiser les élèves sur les aspirations légitimes, profondes de nos Chefs d’États qui travaillent pour la paix dans nos États. Deuxièmement, pour aussi, montrer l’engagement des élèves de l’espace AES. Ils vont montrer qu’ils sont capables de proposer des solutions durables pour la préservation, et même la promotion de la culture de la paix dans l’AES. Enfin, ces enfants vont donner leur cri de cœur pour que tous les enfants de l’espace puissent travailler, la main dans la main, pour le vivre-ensemble à l’école, le partage des valeurs de la solidarité, de la discipline dans le travail, du respect et de la tolérance à l’école », a-t-il indiqué.

Eric K.

Previous articleTOGO: Sheyi Emmanuel Adebayor, nommé ambassadeur de la CAF
Next articleTOGO: Pap Difail lance officiellement son 2e album gospel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here