Home Coopération Turquie/ Conflit israélo-palestinien: Ankara suspend sa coopération commerciale avec Tel-Aviv

Turquie/ Conflit israélo-palestinien: Ankara suspend sa coopération commerciale avec Tel-Aviv

91
0
Tel-Aviv

La Turquie décide de mettre fin à tout échange commercial avec Israël. Cette mesure prise par le gouvernement turc et rendu public le jeudi 02 mai 2024 sera en vigueur jusqu’à ce que Tel-Aviv ne donne l’autorisation d’aide humanitaire à la bande de Gaza sans restrictions.

Ankara durcit le ton contre Tel-Aviv. Après avoir réduit il y’a quelques semaines ses échanges commerciaux avec Israël , la Turquie décide de passer à l’étape supérieure. Dans un communiqué  en date de ce jeudi 02 mai, le ministère turc du commerce a annoncé la suspension totale de ses exportations vers l’Etat hébreu. Du moins jusqu’à ce qu’il n’autorise l’aide humanitaire sans restrictions à Gaza.

« Les exportations et importations en relation avec Israël ont été suspendues », peut-on lire dans l’annonce du gouvernement turc.

« La Turquie appliquera ces nouvelles mesures de manière stricte jusqu’à ce que le gouvernement israélien autorise un flux ininterrompu d’aide humanitaire vers Gaza », a ajouté le ministère.

Cette mesure risque d’éroder davantage des relations bilatérales entre ces deux pays. La réaction du gouvernement israélien ne s’est pas fait attendre. Sur son compte X, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, a écrit:

« C’est ainsi qu’un dictateur se comporte, au mépris des intérêts du peuple et des hommes d’affaires turcs et en ignorant les accords commerciaux. J’ai donné des instructions au directeur général du ministère des Affaires étrangères […] pour trouver des alternatives au commerce avec la Turquie en se concentrant sur la production locale et les importations en provenance d’autres pays ». 

Par ailleurs, le pays d’Erdogan a fait part il y’a quelques jours de ses intentions de se joindre officiellement à l’action en justice entamée par l’Afrique du Sud contre Israël devant la Cour internationale de justice.

En 2023, les échanges commerciaux entre les deux pays sont estimés à 6,8 milliards de dollars. En raison du refus d’autoriser la Turquie à participer aux opérations de livraison aériennes d’aide humanitaire dans la bande de Gaza, le gouvernement turc a imposé à l’Etat hébreu le mois dernier les restrictions commerciales.

Ces restrictions annoncées mardi 9 avril par Ankara concernent 54 produits, dont de nombreux matériaux de construction composés d’acier, de fer ou d’aluminium, du jet fuel mais aussi la vente des produits ou services susceptibles d’être utilisés à des fins militaires par Israël.

Previous articleLigue des Champions: Real Madrid et Bayern Munich se séparent sur un score de 2 partout; Vinicius mécontent
Next articleEgypte: Crise énergétique; le gouvernement suspend les exportations du GNL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here