Home Politique Niger : Mohamed BAZOUM vise encore son « trône »

Niger : Mohamed BAZOUM vise encore son « trône »

367
0

Deux mois après sa déchéance du pouvoir, Mohammed BAZOUM pense toujours rétablir « l’ordre constitutionnel » en adressant une plainte auprès de la justice de la CEDEAO.

Au comble du désespoir pour ne pas dire de l’ironie, Mohamed BAZOUM s’en remet, dans un effort désespéré, à la CEDEAO pour le sortir d’affaire.

Depuis sa détention, l’ancien président se fait encore entendre.

En effet, la requête déposée auprès de la cour de justice de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) le 18 septembre dernier pour soi-disant « arrestation arbitraire », est une élucubration de plus de la part du président renversé.

Le document en question, mise à disposition de la juridiction de l’instance sous-régionale fait mention de l’arrestation de la femme de BAZOUM et de son fils Salem dans des conditions « contraires aux droits de l’Homme ».

Les dirigeants évincés par les coup d’Etats pour mauvaise gouvernance et pillage des ressources du pays, connaissent trop bien la devise « Droits de l’Homme » beaucoup plus que lorsqu’au pouvoir.

Le désormais ancien chef d’Etat va plus loin en commettant d’office son avocat, Maître Seydou DIAGNE qui à son tour, constate « une violation des droits politiques » et demande à l’Etat du Niger de rétablir l’ordre constitutionnel par la remise du pouvoir du président BAZOUM qui doit poursuivre son mandat présidentiel jusqu’en 2026.

Pour l’heure, les autorités nigériennes n’ont pas répondu à cette réaction.

Tout compte fait, c’est un non-lieu quand on sait de quelle puissance impérialiste ces actions tiennent.

Eric

 

Previous articleBurkina Faso : Tentative de coup d’Etat déjoué ce 20 septembre à Ouagadougou.
Next articleMali : 63ème Anniversaire d’Indépendance : « La survie même de notre État dépendait de la question sécuritaire » dixit Assimi Goïta

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here