Home Sécurité Burkina Faso : Tentative de coup d’Etat déjoué ce 20 septembre à...

Burkina Faso : Tentative de coup d’Etat déjoué ce 20 septembre à Ouagadougou.

2853
0
ARMEE

Les Faits

Le 12 septembre 2023, le groupe Henry Sebgo a annoncé son intention de révéler des informations compromettantes sur le Directeur Général de l’ANR (Agence Nationale de Renseignement) ainsi que sur l’institution elle-même dans huit jours, soit le 20 septembre 2023.

Après le succès de l’exercice de la gendarmerie il y a quelques semaines, certains officiers de la gendarmerie ont prévu un nouvel exercice pour le 20 septembre dans la capitale, Ouagadougou. Ce qui différencie cet exercice est que les autorités, y compris le ministre et l’état-major, n’ont pas été informées de cette nouvelle opération, seulement des ordres émanant de certains officiers de la gendarmerie.

Le même jour, le 20 septembre, une mallette contenant de l’argent en provenance du Bénin a été repérée à Ouagadougou et a été poursuivie par les services de renseignements.

Selon les dernières informations, cette somme d’argent proviendrait de François Compaoré via Ouedraogo Alizata (alias Alizate Guando) et aurait été remise à un individu du nom de Mathias, également connu sous le pseudonyme de Matiko.

Au même moment, Jeune Afrique a évoqué des rumeurs de mutinerie à Ouagadougou. Les services de renseignements, qui étaient sur le dossier depuis plusieurs jours, ont empêché l’exécution de l’exercice de la gendarmerie dans la ville d’Ouagadougou. Cela a provoqué la colère de certains qui ont tiré des coups de sommation et des coups de feu puissants, laissant penser qu’une mutinerie était en cours.

En résumé, le 20 septembre était la date choisie pour déstabiliser le régime du Président Ibrahim Traoré, expliquant ainsi la déclaration de Henry Sebgo le 12 septembre 2023.

À l’heure actuelle, plusieurs enquêtes sont en cours et certains officiers ont déjà été dénoncés.

L’affaire suit son cours…

Mamane KONE

Previous articleTogo : Les autorités allègent les frais de dédouanement des véhicules de 30%
Next articleNiger : Mohamed BAZOUM vise encore son « trône »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here