Home Société Sécurité routière au Togo : Les citoyens de la route appelés à...

Sécurité routière au Togo : Les citoyens de la route appelés à adopter le civisme sur nos routes

129
0

Le ministère des Transports routiers, aériens et ferroviaires a organisé, le 7 décembre 2023à Lomé, un atelier de sensibilisation et de réflexion sur la sécurité routière, autour du thème : « Conduite et Distraction »

L’évènement s’inscrit dans le cadre de la célébration de la 12e édition de la Journée africaine de la sécurité routière au Togo. Il offre une réelle opportunité d’encourager les usagers de la route à adopter des comportements civiques et à être plus prudents, particulièrement en ces périodes de fin d’année, afin de réduire au maximum les risques d’accidents de la circulation.

Le Togo, à l’instar des autres pays africains signataires de la Charte africaine sur la sécurité routière, commémore, chaque troisième dimanche du mois de novembre, la journée africaine de la sécurité routière. Cette célébration, couplée de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, offre l’occasion d’éveiller la conscience des usagers de la route et de mener d’importantes réflexions sur la problématique de l’insécurité routière. Ceci, afin d’atteindre les objectifs de la Décennie d’action des Nations Unies pour la sécurité routière 2021-2030, notamment celui de réduire au moins 50% les décès et les blessures dus aux accidents de la route.

Cette 12e édition est placée sous le thème « Conduite et Distraction », qui a fait l’objet de débat, le 7 décembre 2023, entre les acteurs des transports routiers. Ce qui a permis de relever quelques actions de distractions sur la route et de mettre l’accent sur la conduite à tenir, en cas d’accident.

En ouvrant la rencontre, le secrétaire général du ministère des Transports routiers, aériens et ferroviaires, Dr Komlan Tindano, a indiqué que l’analyse des données statistiques révèle que 9 accidents de la circulation sur 10 sont essentiellement d’origine humaine. Parmi les comportements à risque, figurent l’excès de vitesse, le non-respect des feux tricolores, le refus de priorité, le manque de courtoisie et surtout la distraction des conducteurs au volant. Selon Dr Tindano, la distraction au volant crée l’insécurité sur la route. Elle peut se décliner en plusieurs comportements, notamment l’usage du téléphone, le non-respect du couloir de circulation, la conduite en état d’ivresse ou de fatigue extrême, prendre quelque chose sur le siège arrière, conduire avec une seule main au volant, suivre des vidéos sur écran de voiture, régler le GPS ou une liste de lecture ou la radio.

Eric  K.

Previous articleJournée mondiale de la pêche : Les pêcheurs marins et continentaux du Bénin à l’honneur
Next articleRDC / Kinshasa : 6ème édition du festival «Yambi city»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here