Home Sport CAN 2023: Le Nigeria en finale dans les tirs au but

CAN 2023: Le Nigeria en finale dans les tirs au but

43
0

Les Super Eagles ont livré mercredi 7 février un match palpitant, plein de rebondissement avec les Bafana Bafana en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. Les deux équipes ont poussé le suspense jusqu’aux tirs au but sanctionnés par la victoire des coéquipiers de Victor Osimhen.

Au terme de la séance des tirs au but, le Nigéria s’est qualifié mercredi pour la Finale au dépens de l’Afrique du Sud 4 – 2 (1-1 à la fin des prolongations).

La Finale est désormais acquise pour des Super Eagles face à des Bafana Bafana qui n’ont pas démérité et qui ont d’ailleurs créé la surprise à cette étape de la compétition, par la qualité de leur football comparativement à leur prestation à la Coupe du monde en 2010 au pays de Nelson Mandela.

Mais leur performance lors de cette CAN n’aura pas suffit pour arracher le ticket de la Finale au nez et à la barbe des joueurs nigérians qui ont déjà remporté la Coupe d’Afrique des nations à trois reprises en 1980, 1994 et 2013 et qui veulent coûte que coûte rêver à leur tour, au dépens de la Côte d’Ivoire dimanche pour un 4ème Sacre continental.

Des occasions manquées

En première mi-temps, ce sont les Bafana Bafana qui ont porté le danger dans le camp adverse s’appuyant sur leur collectif façonné au quotidien avec 7 titulaires issus de la même formation des Mamelodi Sundowns. Mmais sans occasion franche, hormis pour Evidence Magokpa, mis en échec par Stanley Nwabili (39e).

A la reprise, les choses vont aller très vite. Victor Osimhen va provoquer un penalty à la 66ème minute qui sera transformé par William Troost-Ekong, le capitaine nigérian qui a réussi à battre Ronwen Williams, le gardien et capitaine sud-africain.

A la 85e,  Osimhen  croyait avoir marqué le but du break en contre-attaque. Mais le but sera annulé par le VAR pour une faute dans la surface de réparation nigériane. Un penalty sera sifflé et sera transformé par Mokoena à la 90e minute de jeu. Un but partout.

Malgré les tentatives de Osimhen (101e, 106e) lors de la prolongation, le ballon n’ira pas au fond des filets sud-africains. Une nouvelle intervention du VAR va même priver le Nigeria d’un pénalty.

Des tirs au but à suspense

Lors de cette séance de tirs au but que redoutent beaucoup de formation, c’est la prestation du gardien qui décide du sort de l’équipe. Avec un tel fardeau sur les épaules, certains gardiens arrivent quand même à créer l’exploit et sauver leur équipe d’une défaite certaine.

Stanley Nwabili, le gardien de but nigérian n’a pas dérogé à cet exploit. A trois reprises, il est parti du bon côté des tireurs sud-africains, et a arrêté deux tirs dont celui de Mokoena pendant que de son côté, Williams se faisait battre pour chaque tentative nigériane.

Le Nigéria file donc en finale dimanche à la rencontre des Eléphants de Côte d’Ivoire. Rappelons qu’en 18 participations, les Super Eagles terminent 15 fois sur le podium du tournoi continental, un record.

Eric K.

Previous articleBurkina-Faso: Pour rompre avec « l’erreur de Sankara », le capitaine Ibrahim Traoré part au contact des couches sociales
Next articleBurkina Faso: La 2e phase de construction et d’équipement du CHR de Manga en concrétisation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here