Home Justice Niger: La justice ordonne la remise en liberté de deux proches du...

Niger: La justice ordonne la remise en liberté de deux proches du président déchu Mohamed Bazoum

131
0
justice 1

Ce mardi 02 avril 2024, la justice nigérienne a ordonné la libération d’Abdourahamane Ben Hamaye, un journaliste travaillant auprès de la présidence sous le mandat de Mohamed Bazoum, ainsi que de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président.

Ces deux personnes avaient été arrêtés en octobre dernier dans l’affaire de tentative d’exfiltration de Mohamed Bazoum.

Il nous en souvient qu’en octobre 2023, le procureur général près la cour d’appel de Niamey, Salissou Chaïbou, a confirmé la tentative d’évasion de l’ancien président Mohamed Bazoum, renversé lors d’un coup d’État en juillet 2023. Cette tentative d’exfiltration de l’ancien président nigérien, impliquait vingt-trois personnes civiles et militaires, dont Mohamed Ben Hamaye, ancien conseiller de Bazoum et ex-directeur technique à la DGDSE, considéré comme le « cerveau présumé de l’opération ».

Accusés de complot contre l’autorité de l’État, Abdourahamane Ben Hamaye et Mohamed Mbarek étaient restés en garde à vue pendant près de 6 mois après leur arrestation.

Dans une ordonnance récente, le juge des référés a statué en faveur de Abdourahamane Ben Hamaye et Mohamed Mbarek, détenus sans titre de détention à la Brigade des Recherches de la Gendarmerie de Niamey.

Le tribunal a ordonné leur mise en liberté sous astreinte de 1.000.000 F par jour de retard, condamnant également l’État du Niger aux dépens. Un avis d’appel de 15 jours par exploit d’huissier a été émis.

Previous articleBurkina-Faso: Deux cybercriminels dans les filets de la BCLCC
Next articleTogo : Réforme constitutionnelle/ Faure Gnassingbé privilégie le dialogue et une démarche inclusive

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here