Home Finance Le Burkina Faso, le Mali et le Niger pourraient ne plus utiliser...

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger pourraient ne plus utiliser le FCFA

78
0

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont annoncé le 28 janvier leur décision commune de quitter la CEDEAO, avec effet immédiat. Ils soulignent dans un communiqué que la CEDEAO, « sous l’influence de puissances étrangères, trahissant ses principes fondateurs, est devenue une menace pour ses États membres et ses populations ».

Ces trois pays ayant déjà officiellement notifié à l’organisation leur décision, réfléchissent sur un changement de monnaie, en clair une sortie de cette zone CFA représentée par l’UEMOA.

Plus tôt, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a pourtant affirmé que Bamako resterait membre de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui utilise le franc CFA en tant que monnaie officielle, malgré son retrait de la CEDEAO.

Mais le Président de la transition au Burkina-Faso a assuré que  » ce n’est pas seulement une question de monnaie ».

 » Tout ce qui nous maintient dans l’esclavage nous allons briser ce lien », a précisé le dirigeant burkinabé dans une interview au journaliste Alain Foka sur AFO Média.

Le capitaine Ibrahim Traoré a également souligné que la décision de se retirer de la CEDEAO est « irrévocable » et qu’il n’y aura pas de négociations avec la Communauté pour un retour.

Structure financière de la CEDEAO, l’UEMOA réunit huit pays d’Afrique de l’Ouest faisant partie de la zone du franc CFA, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. La zone du franc CFA est partiellement contrôlée par la Banque de France qui assure le rattachement de cette monnaie à l’euro. En décembre 2019, les pays membres de l’UEMOA ont pris la décision de modifier le mécanisme de la zone du franc CFA et de mettre en place une monnaie unique, l’Eco.

Eric K.

Previous articleSanté: Les autorités de Niamey réceptionnent des ambulances en excellents états
Next articleKenya: Au moins 2 morts et 200 blessés dans une explosion de gaz

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here